PIANISTE
NEWS BIOGRAPHIE CONCERTS PRESSE DISCOGRAPHIE MULTIMEDIA GALERIE DOWNLOADS CONTACT
 
PRESSE
Michael Dungan, The Irish Times (EI)
"...mais s'il y a eu une performance particulièrement transcendante, elle est venue de Beatrice Berrut dimanche après-midi. Ses transcriptions de Bach par Busoni s'épanouissaient calmement dans de multiples couches de génie et de beauté (…). Peu importe que Busoni défie la logique, ce qui transparaissait sans cesse du jeu de Beatrice Berrut c'était la pure beauté de la musique et le raffinement et la sobre profondeur émotionnelle de Bach..."

Juan Carlos Montero, La Nacion, Buenos Aires (ARG)
"...cependant, ce qui est à retenir, c’est d’avoir entendu une pianiste exceptionnelle telle que Beatrice Berrut (...) Cette interprétation met en lumière le degré de perfection de la pianiste, qui paraît posséder toutes les qualités pour devenir une concertiste menant une brillante carrière."

Zachary Lewis, The Plain Dealer Cleveland (USA)
"Hors concours dans toutes les catégories, la pianiste suisse Beatrice Berrut, qui a donné des interprétations électrisantes d'œuvres de Bach et de Chopin. Faisant preuve d'un contrôle magistral et d'un zèle ciblé, elle a traversé le tout avec une autorité musicale qui a commandé toute la maison durant le temps de sa performance…"

Klaus Schweizer, Basler Zeitung (CH)
"...Gracieux : la jeune pianiste valaisanne Beatrice Berrut qui a décoré la deuxième sonate de Scriabine d’une emphase pressante et gracieuse et d’un jeu d’arabesques extrêmement perlé…"

Daniel Hathaway, Cleveland Classical (USA)
"Beatrice Berrut a commencé avec un voyage absolument délicieux à travers la sonate en fa majeur de Haydn qui était claire, touchante, lyrique et bien galbée. Son son, plein de couleurs et de contrastes dynamiques, était également évident dans son interpération absolument brillante de la sonate op.35 de Chopin. Sa Marche Funèbre démontrait aussi de son magnifique sens de la ligne… »

Matthieu Chenal, le 24 Heures (CH)
" ...interprétation toute en finesse, en profondeur, avec un refus manifeste de l’effet, de l’héroïsme ostentatoire et de la virtuosité clinquante. "

K. Gentzsch, Lausitzer Rundschau (D)
"...La prestation de Beatrice Berrut était élégante et très gracieuse. La Suissesse a compris d’une manière impressionnante comment s’immiscer dans le cœur des auditeurs avec la sonate en fa dièse mineur de Robert Schumann…"

M.Pollini, Ambito Financiero, Buenos Aires (ARG)
"...Maestro Mintz a joué avec la très jeune pianiste suisse Beatrice Berrut, dont la performance était mémorable. Elle est probablement une des musiciennes les plus raffinées et matures qui aient joué à Buenos Aires ces derniers temps..."

Jonas Pulver, Le Temps (CH)
« Beatrice Berrut développe un jeu qui séduit par sa sincérité. (…) Beatrice Berrut place le chant, la ligne, au sommet de ses priorités. (…) La pianiste, sensible et intuitive, s’engage dans chaque note, chaque inflexion, chaque intervalle expressif. »

L’Alsace (F)
"...Il y a eu la blonde pianiste Beatrice Berrut, au jeu fluide, traversé de magnifiques éclats de couleurs et de sonorités capiteuses crées par une parfaite orfèvre du clavier...."

Jürgen Scharf, Südkurier (D)
"...La pianiste valaisanne Beatrice Berrut a créé dans la deuxième sonate de Sriabine de manière retenue une autre lumière avec son jeu intime, sensuel et coloré..."

Catania Oggi (I)
“ … que d’émotions ! Le piano de Beatrice Berrut a enchanté le public et l’a catapulté, comme dans un rêve, dans une autre dimension…“

Daniel Andreas, Bieler Tagblatt (CH)
”...on apprécie la manière intelligemment dosée de former les phrases, on admire son toucher aux mille facettes et la tension dans la construction de l’oeuvre...”

Sergey Zaks, Classical Connect Chicago (USA)
“…ce qui impressionne dans son jeu, c’est sa profondeur et son sérieux, quelque chose que l’on attend pas d’un si jeune interprète. C’est la « marque de fabrique » du jeu de Beatrice Berrut, qu’elle joue son cher Schumann, Chopin, Brahms ou Scriabin, elle plonge profondément dans la musique pour en découvrir l’essence et l’amener à ceux qui l’écoutent…”

P.Bardin, Tribuna Musical Buenos Aires (ARG)
"...Maestro Mintz a amené avec lui une très jeune pianiste suisse, Beatrice Berrut. Elle fut une révélation: professionnelle et solide, sa technique impressionnante est complétée par un sens particulier du phrasé et un goût sûr. Comme une véritable musicienne de chambre, elle a interagi sans cesse avec son partenaire…"

Liam Murphy, Munster Express (EI)
La pianiste suisse Beatrice Berrut a démontré sa réputation grandissante avec la meilleure performance du weekend. Elle a les qualités d'une star. Elle a commencé avec des Chorals de Bach-Busoni, puis a brillé dans la Chaconne. Ses ballades de Brahms étaient mélancoliques, sa Lecture de Dante de Liszt était sublime, et les applaudissement étaient merveilleux et enthousiastes.